Recent Posts

vendredi 1 août 2014

Cookie aux pépites de chocolat


  Il doit y avoir à peu près autant de recettes de cookies au chocolat sur terre que de pépites de chocolat produites chaque année. Mais quand on voit une photo comme ça, là, forcément on se sent obliger d'essayer encore.
  J'ai déjà partagé ici une recette de cookie que j'aime toujours autant, faite avec des flocons d'avoine qui lui donne un goût nutty comme ils disent, c'est-à-dire de céréales/noisettes très appréciable. Dans cette nouvelle recette il n'y a pas de flocons d'avoine donc la texture est un peu différente, mais ni meilleure ni moins bien : ce sont toutes deux des recettes précieuses à faire et à refaire indéfiniment, des classiques à toujours conserver pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de cookies.


Cookies aux pépites de chocolat
pour environ 30 cookies


Imprimer la recette
- 200g de farine
- 1 c.café de bicarbonate de soude
- 125g de beurre
- 105g de sucre vergeoise brune
- 90g de sucre en poudre
- 1 gros oeuf
- 1 c. café d'extrait de vanille
- 400g de pépites de chocolat (j'utilise du noir assez intense en plaque que je détaille au couteau)

  Préchauffez le four à 180°C. Préparez des plaques avec du papier sulfurisé.

  Dans un bol, tamisez ensemble la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Dans un autre bol assez large, battez les oeufs, la vergeoise brune et le sucre en poudre au batteur à vitesse moyenne jusqu'à obtenir un mélange lisse, pendant environ 2 minutes.
 Ajoutez l'oeuf, l'extrait de vanille et mélangez à vitesse lente jusqu'à incorporation. Ajoutez lentement le mélange à base de farine et mélangez jusqu'à incorporation. En utilisant à présent une cuillère en bois, incorporez les pépites de chocolat.

  En utilisant une petite cuillère à glace ou une cuillère à soupe, faite des petits tas de pâte sur les plaques chemisée, en espaçant les cookies d'environ 5cm.
 Enfournez, une plaque à la fois, jusqu'à ce que le dessous et les côtés soient légèrement brunis et le dessus paraisse légèrement ferme au touché : 10-13 minutes environ. Laissez les cookies refroidir pendant 5 minutes puis transférez les sur des grilles jusqu'à refroidissement complet (ou dégustez chaud..).






English Version


  There must be about as much chocolate chip cookie recipes as the number of chocolate chips produced each year. But when you see that kind of picture, you just have to try a new one.
  I had already shared a recipe here for oatmeal chocolate chip cookies - which I still love - and it has this nutty flavor that I enjoy very much because of the oats. Here it's different, no oats, but texture is still perfect, quite soft, and both recipes are to die for : there's not one better than the other, they are just different.

Recipe can be found here (from William Sonoma)

jeudi 31 juillet 2014

Soirée Libanaise



Depuis un moment j'avais l'idée de faire des falafels maison. Ca remonte au moment où j'ai découvert la cuisine de Yottam Ottolenghi, avec ses livres PLENTY et JERUSALEM, qui est décrite comme un mélange d'influences du Moyen-Orient (Syrie, Turquie, Liban, Iran, Israël et Arménie), de quelques notes occidentales (Méditarranée) et même asiatiques.



C'est la recette des falafels du livre Jerusalem que j'ai utilisé, et pour ce qui est du taboulé je me suis référée à l'excellent livre de cuisine du monde de chez Marabout qui vient d'ailleurs d'être réédité (celui-ci).
L'ensemble était vraiment une bonne surprise, c'est un repas chaleureux parfait pour les soirées entre amis autour de quelques galettes de pain pita, de sauces et divers accompagnements où chacun se sert à sa guise... à refaire sans hésiter.


Les falafels
Imprimer la recette

pour une bonne vingtaine - à commencer la veille pour tremper les pois chiches
- 250g de pois chiches secs
- 1/2 oignon de taille moyenne, coupé finement (environ 80g)
- 1 gousse d'ail, écrasée puis hachée
- 1 c.soupe de persil haché finement
- 2 c.soupe de coriandre hachée finement
- 1/4 c.café de piment de cayenne
- 1/2 c.café de cumin en poudre
- 1/2 c.café de coriandre en poudre
- 1/4 c.café de cardamome en poudre
- 1/2 c.soupe de bicarbonate de soude (ou levure chimique)
- 3 c.soupe d'eau
- 1+1/2 c.soupe de farine
- environ 1l d'huile végétale pour frire
- graines de sésame (pour enrober les boulettes)
- sel

  Placez les pois chiches dans un grand saladier et couvrez avec de l'eau froide (au moins deux fois le volume de pois chiches en eau). Laissez tremper toute une nuit.

  Le jour suivant égouttez bien les pois chiches et mélangez les à l'oignon haché, l'ail, le persil et la coriandre.
  Le mieux pour l'étape qui suit est d'utiliser un hachoir à viande muni du calibre le plus fin : déposez le mélange à base de pois chiches dans la machine et passer la deux fois au broyeur. Sans hachoir, utilisez un mixeur en mode "pulse" en mixant par a-coups de 30, 40 secondes jusqu'à ce que la mixture soit finement hachée mais pas trop pâteuse, et qu'elle se tienne.
  Ajoutez les épices, le bicarbonate de soude, 3/4 c.café de sel, la farine et l'eau. Mélangez bien à la main jusqu'à obtenir un mélange lisse et homogène. Couvrez et entreposez au frigo pour au moins 1h ou jusqu'à temps d'utiliser.

  Remplissez une casserole assez profonde à fond épais d'huile végétale de façon à ce qu'elle couvre au moins 7cm du fond de la casserole. Chauffez l'huile à 180°C et maintenez cette température (cette température est importante, vous pouvez contrôler à l'aide d'un thermomètre, ou essayer d'estimer cette température en observant le crépitement de la préparation trempée dans le bain d'huile).
  Avec des mains humidifiées, formez des boulettes régulières de 25g (environ 1 c.soupe pas trop bombée).
  Saupoudrez les boulettes de graines de sésame bien partout, et faites les frire dans le bain pendant 4 minutes (environ 6 à la fois pas plus) jusqu'à ce qu'elles soient bien brunes, il est important que la préparation sèche bien à l'intérieur des boulettes. Déposez les sur du papier absorbant après cuisson.

Vous pouvez alors servir chaud ainsi, ou bien laisser refroidir et réchauffer 8 minutes au four à 180°C.
Ces boulettes se congèlent semble-t-il assez facilement (on a testé la décongélation un jour après ça tenait bien la route après les avoir réchauffés rapidement, reste à savoir ce qu'il en est pour un temps plus long).

A servir avec du pain pita libanais (rayon pain coupé, brioche du supermarché), du tzatziki (mélange de yaourt grec, de concombre taillé finement, un peu d'huile d'olive, d'ail et de vinaigre blanc, et de l'aneth, avec un soupçon de menthe, sans oublier sel/poivre) et de l'houmous (pois chiches gonflés dans l'eau puis cuits et mixés avec un peu de leur eau de cuisson, de l'huile, de la pâte de sésame, i.e. du tahini, du sel et quelques gouttes de jus de citron). Si vous souhaitez les acheter tout près je vous conseille la marque l'atelier blini qui fait d'excellentes préparations.

Enfin pour garnir le tout je vous propose d'ajouter des quartiers de tomates fraiches, et un taboulé maison (la vraie recette, celle avec plus d'herbe que de céréales, et encore..)


Le taboulé
pour un petit saladier 
Imprimer la recette

- 40g de boulgour*
- 2 tomates pas très grosses (225g)
- 2 belles bottes de persil plat frais grossièrement hachées
- 2 ciboules hachées finement (à défaut, de l'oignon blanc haché finement)
- 1/4 botte ou quelques brins de menthe hachée grossièrement
- 30ml de jus de citron
- 30ml d'huile d'olive

Versez le boulgour dans une assiette creuse (dans la recette originale, il n'est pas nécessaire de cuire le boulgour car celui-ci se gonfle avec le jus des tomates, mais j'avais un mélange boulgour/quinoa et j'ai préféré le cuire quand même). Coupez les tomates en deux, à l'aide d'une cuillère évidez-les et répartissez la pulpe sur le boulgour.
Coupez les tomates en petits dés et répartissez les sur le boulgour également. Couvrez et réfrigérer au moins 1h.
 Dans un grand saladier, mélangez le boulgour et les autres ingrédients, c'est prêt.

*le boulgour est du blé dur cuit à la vapeur, séché puis broyé. A ne pas confondre avec le blé concassé.





English Version


It has been a while since I had in mind this idea of a lebanese meal with falafels. It dates back to the moment I discovered Yottam Ottolenghi's cuisine, with his books PLENTY and JERUSALEM. His style is a mix of Middle Eastern (Syrian, Turkish, Lebanese, Iranian, Israeli and Armenian), Mediterranean and even Asian influences.

Falafels' recipe comes from JERUSALEM cookbook and tabbouleh recipe comes from a french 'world food' cookbook (Le grand livre Marabout de la cuisine du Monde).
Overall it was a really enjoyable meal, hearty and perfect for a nice evening with friends. Every one can pick up what he wants : pita bread, dippings, salads, falafels, ... I'll definitely do it again.


Falafels
Makes about 20
Print recipe
- 250g (1 1/4 cup) chickpeas
- 1/2 medium onion, finely chopped (80g)
- 1 clove garlic, crushed and chopped
- 1 tbsp finely chopped flat-leaf parsley
- 2 tbsp finely chopped cilantro
- 1/4 tsp cayenne pepper
- 1/2 tsp ground cumin
- 1/2 tsp ground coriander
- 1/4 tsp cardamom
- 1/2 tsp baking powder
- 3 tbsp water
- 1 1/2 tbsp all-purpose flour
- about 1L sunflower oil, for deep-frying
- sesame seeds for coating
- salt

  Place the chickpeas in a large bowl and cover with cold water at least twice their volume. Set aside to soak overnight.

  The next day, drain the chickpeas well and combine them with the onion, garlic, parsley and cilantro.
  Use a meat grinder for the next step (or food processor if you don't have any) : pour the chickpea mixture once through the machine, set to its finest setting, then pass it through the machine a second time. If using a food processor, blitz the mix in batches, pulsing each for 30 to 40 seconds, until it is finely chopped but not mushy and holds itself together. Once processed add the spices, baking powder, 3/4 tsp salt flour and water. Mix well by hand until smooth and uniform.
  Cover the mixture and leave it in the fridge for at least 1 hour, or until ready to use.

  Fill a deep, heavy-bottomed medium saucepan with enough oil to come 7cm (2+3/4 inches) up the sides of the pan. Heat the oil to 180°C (350°F).

  With wet hands, press 1 tbsp of the mixture in the palm of your hand to form a ball : about 25g of mixture.
  Sprinkle the balls evenly with sesame seeds and deep-fry them in batches for 4 minutes, until well browned (they should really dry on the inside). Drain on paper towels and serve at once or let it cool and heat them before serving (8 minutes in the oven at 180°C).

Note : falafel can apparently be frozen; we've tried and when we defrosted them one day later (and heat them in the oven like mentioned) it was perfect, just don't know how it goes for a longer frozen time.

Serve with pita bread, tzatziki (mix of greek yogurt, finely chopped cucumber, a splash of olive oil, garlic and white vinegar, fresh dill, a tiny bit of mint and salt/pepper), hummus (chickpeas soaked and cooked, then mixed with a bit of their cooking water, olive oil, tahini or sesame paste, salt and a splash of lemon juice). You can also by it ready-made.

To serve with I also like some fresh tomatoes, and homemade tabbouleh (the real one, with more herbs than grains).


Tabbouleh
makes one bowl
Print recipe- 40g bulgur
- 2 tomatoes, not big (225g)
- 2 big bunch of parsley
- 2 chives, chopped (or if you don't have any, use onion)
- 1/4 bunch of mint
- 30ml lemon juice
- 30ml olive oil

Place bulgur in a deep plate. Cut tomatoes in half, scoop the tomato pulp and place it evenly over the bulgur. Then chop tomatoes finely and also put it over the bulgur.
Cover and place in the fridge for at least 1 hour.
In a big bowl, mix bulgur and other ingredients, then serve.






vendredi 25 juillet 2014

Le restaurant gastronomique des Sources de Caudalie

De retour après de longs mois d'absence...  J'ai quelques articles à mettre en ligne et je commence par la présentation du restaurant La Grand'Vigne situé au coeur des vignes du Château Smith Haut Lafitte, une maison qui s'intègre parfaitement dans le cadre champêtre des environs.

Il s'agit aussi d'un Spa 5 étoiles, devant lequel il n'est pas rare de croiser quelques belles voitures de collection avec chauffeur, mais notre propos est ici surtout le restaurant gastronomique. Nous y étions à l'occasion d'un rassemblement familial, et pour fêter le diplôme de ma soeur (architecte) et mes 20 ans.

Mes parents étaient déjà venus, notamment dans l'autre restaurant La Table du Lavoir, plus abordable. Niveau rapport qualité/prix ils remarquent cependant qu'il vaut mieux s'offrir le gastronomique pour les belles occasions.

Commençons par dire que le repas était une réussite en tout point pour les 16 convives. Nous étions toujours très agréablement surpris des saveurs que nous découvrions, celles d'une cuisine traditionnelle française.
Les plats étaient justement proportionnés, les serveurs très attentifs à notre bien-être, mais toujours discrets, et l'attente entre chaque plat n'était pas longue.
Petit bonus : le café se dégustait ce jour là au pigeonnier, une salle au point de vue incomparable sur les vignes et la magnifique maison, dans un style chaleureux de très bon goût.

Sans plus attendre, voici nos plats (menu choisi par mes parents qui avaient bénéficié d'un dîner dégustation pour choisir entre deux propositions pour chaque plat) :

Apéritif :

Champagne,
Verrines crème de petits pois, ricotta,
Sardine glacée sur chips de riz noir,
Bouchée fois gras

J'ai particulièrement apprécié la sardine, avec le côté croustillant de la chips qui n'a pas un goût très prononcé, et le glaçage assez parfumé mais je ne saurai dire de quoi il se compose..




Entrée 1 :

Huitre Gillardeau, crème coriandre, agrumes légers

Il s'agit d'une surprise du chef, car ce n'était pas prévu dans le menu. Cette entrée est bien fraîche, et la crème légère aide à savourer son petit goût iodé. Même pour ceux qui n'aime pas les huîtres je pense qu'elle est ici bien accommodée, mais elle reste charnue.


Entrée 2 :

Gambas royale rôtie sur une fine gelée de jus de raisin,
Copeaux de légumes et caviar citron


La gelée fait son apparition dans plusieurs plats, mais elle est assez fine pour se faire discrète. Elle apporte ici une petite touche sucrée, qui se marie bien avec l'acidité des petites billes de citron.

Plat :

Filet de Canette rôti,
Pomme de terre fondante, pulpe d'artichaut fumé,
Jus cardamome


Cuisson parfaite, et petit jus (qui est servi en direct, est n'apparait pas encore sur la photo) très savoureux, je regrette quand même qu'il n'y ait pas plus de légumes (ou accompagnement) pour une pièce principale tout de même assez importante.

Pré-dessert :

Encore une surprise, mais quelle surprise !

Rocher praliné chocolat, glace noisette


Une tuerie.. Ma cousine pense que c'est le meilleur dessert de sa vie. 
Le rocher est plutôt fondant, avec différentes textures et composantes (on sent beaucoup de travail sur cette petite pièce). La glace a un goût prononcé de noisette, très parfumé et vraiment délicieux. L'ensemble est parfait, et très bien proportionné, car plus c'est écoeurant.

Dessert :

Fruits exotiques en coque meringuée,
Fine gelée et sorbet banane


J'appréciais que ce dernier plat soit fruité, léger, plutôt que quelque chose au chocolat par exemple. Ici plusieurs textures se dévoilent dans la coque de meringue qu'une petite tape avec le dos de la cuillère permet d'éclater. Le sorbet n'était pas trop sucré et les fruits exotiques bien frais. La meringue était quant à elle toute fine.

Vins :

Les Hauts de Smith 2012
Château Latour Martillac 2008
Cyprès de Climens 2008


Coordonnées :


Les Sources de Caudalie
Site internet - Tél : +33 (0)5 57 83 83 83

Chemin de Smith Haut Lafitte
33650 Bordeaux-Martillac 

Restaurant ouvert du mercredi au vendredi de 19h à 22h,
les samedis et dimanches de 12h à 14h et de 19h à 22h.






mercredi 14 mai 2014

(not so) random news

Cela fait des mois que je n'ai pas eu le temps d'écrire quoique ce soit, mais je n'abandonne pas le blog, au contraire je me prépare pour le reprendre de plus belle dès que possible.

Il se trouve que vous ne m'abandonnez pas non plus, à ce que je vois... De fait, nous avons quelque chose à célébrer... mais juste avant, voici un patchwork des petites choses que j'ai aimé, qui m'ont traversé l'esprit dernièrement.

// It has been months since I last wrote anything, but I'm not giving up the blog.. I'll go back to it as soon as possible.

Turns out you're not giving it up either, from what I see... so we have something to celebrate.. But before that, here are a few things I wanted to share.

TwistedSifter
Bina Abling - et des vidéos youtube
prochainement...


Polyvore


Bento Nanashi
Polyvore


















fait le 10/05/2014


Les petits gâteaux

























reading
blog my little fabric
blog les gouts et les couleurs



Mon futur toaster
Les nouvelles capsules Vanilio et Ciocattino


(je réfère au livre)



Recette Lady and Pups




Arodaki - créatrice

vous reconnaissez ?
découvert récemment.. du retard à rattraper..

Série The Secret Life of the American Teenager - c'est pas du Lost, mais on s'en fou

CREDIT PHOTO Voyage Gourmand


Bon sinon, la vraie Big News les amis, c'est que nous avons atteint les 400 000 visiteurs sur le blog !

// So the actual big news is, my friends, that we reached 400 000 visitors on the blog !

Share this..

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...